Enfants et légumes
rabibochons-les !

La crise du légume

Le torchon brûle entre votre enfant et les légumes, c’est un grand classique ! Riches en vitamines et sels minéraux, les « affreux » sont pourtant essentiels pour son organisme. Croquons la Vie va donc vous aider à faire en sorte que ces deux-là s’entendent mieux ! Mission périlleuse, qui demande de la ruse, de la patience et de l’originalité…

200

est la quantité min. de légumes en grammes nécessaires aux enfants quotidiennement

Impliquer et expliquer aux petits

On les fait participer à la conception du repas, on leur apprend quels sont les légumes de saison au moment des courses. On évite d’en servir une « plâtrée », mais juste quelques-uns ici ou là de l’entrée au plat pour progressivement augmenter les quantités. Présentez-lui plusieurs fois le même légume sous des formes différentes : purée, vapeur, soupe, papillote, rissolé, bâtonnet, gratins… Et bien sûr, montrez l’exemple !

Un doux partenariat

Si votre enfant n’aime pas les légumes, associez-les avec un aliment qu’il aime comme des féculents (pâtes, riz), du fromage (emmental râpé, chèvre), du jambon : salade de pâtes aux courgettes, tomates et jambon. Vous pouvez même pousser le bouchon un peu plus loin en garnissant de légumes ses plats fétiches. Pizza aux petits légumes, gratin aux courgettes, tarte tomates-artichauts, quiche jambon-asperges.

Les légumes, c’est fun !

Quoi de plus amusant que de se familiariser aux légumes dans la bonne humeur. Du coup, la purée prend la forme d’une maison grâce aux légumes. La soupe de potiron est servie dans le potiron lui-même. Les légumes se piquent en brochette. Faites chanter les couleurs et laissez courir votre imagination et celle de votre enfant par la même occasion !

 
.