Nutriments
bien comprendre ces p’tits intrigants !

Nutri’ qui ?!

Notre organisme a beau être très intelligent, il ne produit pas pour autant tout ce dont il a besoin. Pour que notre corps fonctionne de manière optimale, il est donc nécessaire de lui apporter un certain nombre d’éléments par notre alimentation : glucides, lipides et protéines, mais aussi vitamines, minéraux et eau. Les fameux et indispensables nutriments !

Une grande et belle famille de 13 vitamines

Les vitamines sont vitales pour le bon fonctionnement de l’organisme qui ne peut pas les fabriquer ou en quantité insuffisante. Avec les minéraux, elles constituent le groupe des micronutriments car on en a besoin en petite quantité (de l’ordre du milligramme voir du microgramme). La A agit au niveau de la peau, de la croissance… Les B (au nombre 8) agissent au niveau du métabolisme des glucides, lipides, protéines (vitamines B1, B2, B3, B5, B8), de la division cellulaire (B3), du système nerveux (B1 et B12), de l’immunité (B6), synthèse des globules rouges (B9), etc. La C joue un rôle sur la formation des dents, des os… La D intervient sur la solidité du squelette. Cette dernière peut être fabriquée par l’organisme grâce au soleil mais cet apport n’est pas suffisant donc il faut le compléter grâce à l’alimentation. La E a une action anti-oxydante et la K intervient dans la coagulation du sang.

1 000

est la quantité journalière de calcium en mg conseillée pour les femmes enceintes.

Trio de choc

Quel est le rôle des compères, les biens nommés : glucides, lipides et protéines ? Ils font partie des macronutriments car nous en avons besoin en grande quantité. Les glucides (présents notamment dans les féculents, fruits, légumes) constituent la première source d’énergie pour les muscles et le cerveau. Les lipides (présents surtout dans le beurre, les fromages, les huiles) donnent aussi de l’énergie et jouent un rôle dans la structure des cellules. Les protéines (présentes dans la viande, le poisson, les œufs, mais aussi dans les lentilles, pois chiches, produits laitiers) participent quant à elles à la construction du corps (muscles, os, peau). Pour vous donner une idée des quantités, les apports de référence journaliers pour un adulte de 60 kg sont d’environ 270 g de glucides, 70 g de lipides et 50 g de protéines.

Bravo les minéraux !

Notre corps n’en fabrique pas, il va donc les puiser dans l’alimentation.Les minéraux sont classés en 2 catégories : les macroéléments (calcium, phosphore, magnésium, potassium, sodium) : les besoins sont de l’ordre du gramme ou dixième de gramme et les oligoéléments (fer, zinc, iode, sélénium, cuivre, fluor, manganèse) : les besoins sont de l’ordre du milligramme voire du microgramme. Ils sont essentiels à notre santé et assurent de nombreuses fonctions : formation des os (calcium, phosphore, cuivre), transport de l’oxygène (fer), équilibre de la tension artérielle (sodium), fabrication des hormones thyroïdiennes (iode)…