Réveillon
conseils futés pour être au top

Avant : pas de privation

Vous mettre à la diète avant les fêtes, à oublier ! Vous arriveriez le jour J avec une furieuse envie de tout manger et ça serait la porte ouverte aux excès. Par contre, appliquer les principes d’une alimentation équilibrée et bouger, ça oui ! La veille du repas de fête, ou le midi du réveillon, évitez toutefois de prendre un repas trop calorique et misez sur les légumes avec une bonne soupe par exemple…

Au cours du repas, de l’eau et après, on bouge…

On ne le répètera jamais assez, buvez de l’eau en quantité suffisante tout au long de votre repas. Si vous buvez de l’alcool, alternez vin et d’eau. Enfin, le must du must : bougez ! Débarrassez, rangez et si vous le pouvez, faites une bonne marche en famille. Cela activera votre métabolisme, un peu au ralenti avec ce festin. Et puis, dansez, c’ est aussi une bonne solution pour se remettre d’aplomb après un repas.

1843

année de naissance de la première carte de vœux imprimée

Gérer le temps et les quantités !

Certes, cet apéritif qui vous fait de l’œil est alléchant, mais ne vous « jetez » pas sur les amuse-bouches, histoire de garder de la place pour l’entrée, le plat, le fromage et le dessert... Alors, on savoure chaque bouchée en prenant du plaisir. Le maître mot également : des quantités raisonnables… Alors, on déguste la bûche de Noël sans remords, mais en prenant une petite portion. De toutes les façons, vous n’aurez sans doute plus très faim, mais envie d’un moment gourmand sucré qui n’a pas besoin d’être en grande quantité.

Appréciez les moments en famille

Savourez comme il se doit ces moments passés en famille ou entre amis, et prenez le temps de déguster ce délicieux et gourmand repas de fête. Portez votre attention sur toutes ces saveurs dont vous n’avez pas l’habitude. Eh oui, ce sont tout de même des mets d’exception que vous ne mangez pas au quotidien ! Le mot d’ordre : profitez de l’animation du repas, des échanges entre vous, du partage et de tout ce plaisir en bouche.

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Source : planetoscope